Perlin et Pinpin : 1940- 1941 - 1943

Jean-Michel indique que pour le 1er album connu consacré à Perlin et Pinpin : « Cet album date probablement de 1941. Il reprend les premières planches parues dans Ames Vaillantes, avec une qualité d’impression assez mauvaise. Cet album est organisé en 10 chapitres, qui correspondent aux 10 premières bobines de films à images fixes (N°s 6122 à 6131). C’est à notre connaissance le tout premier album, car il reprend tel-quel les planches parues dans la presse, alors que l’album présenté ci-dessous a été re-dessiné. » Jean-Michel parle ici de l’album n°1 de 1943.
En fait, Jean-Michel n’a pas raison. En effet, par rapport à la publication dans Ames Vaillantes, Maurice Cuvillier a opéré trois modifications importantes dans cet album de 1941 :

  • Il a sacrifié la couleur
  • Il a opéré une sélection des images pour resserrer le récit
  • Il en profité pour opérer des changements

Trois exemples :
1°) La publication de la 1ère histoire dans Ames Vaillantes n°38 du 22 septembre 1941 dans les pages centrales comporte 12 images. Or, dans l’album dit de 1941 et dans les films fixes, 4 images ont été supprimées la 2, la 4, la 8, la 9, la 10 et la 12.
2°) Autres changements par rapport à l’histoire parue dans Ames Vaillantes n°40 du 6 octobre 1940 (1ère page). La poursuite de l’histoire se fait (après le n°41 que je ne possède pas) sur 12 images. Le nombre de vignettes est cette fois-ci le même; mais à la 6ème vignette, Cuvillier a remplacé le litre de vin rouge posé sur la table par un pichet d’eau et les 2 verres ne sont plus de part et d’autre de la bouteille, mais à droite l’un à côté de l’autre.
3°) Dans le n°42 d’Ames Vaillantes du 20 octobre 1941, il n’y a que 11 vignettes (la 2ème a été agrandie). Le texte de Perlin, dans la 1ère a été diminué. Dans Ames Vaillantes, il s’écrie « Oh ! ça pique ! A moi ! A l’aide ! ». Dans l’album de 1941 et dans le film fixe : « Oh ! ça pique Au secours !!! ». Il y a également une permutation entre la 4ème et la 6ème mage pour l’album par rapport à leur place dans Ames Vaillantes. Dans l’album, une image de l’épisode suivant est introduite (où l’on voit Perlin et Pinpin s’enfuir de la caverne) avant l’arrivée de Malou qui constate que les nains ont disparu. Dans la dernière image d’Ames Vaillantes, il n’y a pas de table de nuit surmontée d’une bougie alors que Cuvillier les a ajouté dans l’album et le film fixe.

J’ai repéré d’autres changements que je vais essayer de mettre au propre

PS 1 : La totalité de l’album dit de 1941 se retrouve intégralement dans les 10 premiers épisodes en films fixes.

PS 2 : Il n’en est pas de même entre le 1er album de 1943 et les films fixes où Maurice Cuvillier a certes redessiné les images pour les rendre plus claires, mais a, là aussi, introduit quelques changements. Je vous en ferais part une autre fois.



Suite pour les numéro 40 et 42 d’Ames Vaillantes.