Un découpage animée par M. Cuvillier

Dans Ames Vaillantes n°38 du 23 septembre 1951, Maurice Cuvillier (déjà lancé dans sa campagne de publicité pour le sucre) propose un découpage à réaliser avec un voleur et un chien. je vous laisse tester sa proposition. Dites-moi si cela marche !

Bonjour.

Puisque vous aimez les découpages, en voici qui ont été publiés dans Coeurs Vaillants, réalisés virtuellement avec le logiciel Blender 3D.

L’église et le presbytère, publiés le 19/04/1936 et le 15/11/1936:

Voici la mairie et les écoles, publiées le 25/04/1936:


les couleurs noir/rouge sont d’origine, je n’ai mis en vert que le feuillage des arbres.

La boulangerie et l’hostellerie, publiées le 19/07/1936:

Si quelqu’un possède les autres maisons de ce village, je suis intéressé d’en avoir une bonne reproduction.

Paul.

Je n’ai pas beaucoup de Coeurs Vaillants de l’époque où Maurice Cuvillier proposait des découpages ou des constructions. Mais je travaille à les compléter. Eh donc, pour l’instant, je n’ai pas d’autres maisons à vous faire parvenir.
Par contre, dans l’Almanach VERMOT de 1930, j’ai repéré à la date du 21 mars, un montage à réaliser d’un match de tennis signé de Cuvillier. Il existe aussi un autre découpage d’un ours grimpant de la même facture, mais il ne comporte pas de signature.
PS : est-ce que l’utilisation d’un logiciel comme Blender 3D est complexe ? En tout cas, le résultat est très convainquant.

Est-ce qu’il s’agit de ce genre de planche avec La ferme de Cartonville ? je l’ai trouvé en dernière page du n°14 de Coeurs Vaillants du 4 avril 1937.
PS : Le numéro est assez abimé, d’où quelques déchirures.

Magnifique !!

Cela me fait très plaisir de la voir

Merci mille fois.

Paul.

Voici donc la ferme de Cartonville en 3D:



C’est joli, n’est-ce pas ?

Merci encore.

Paul

Superbe ! Vraiment, ce logiciel Bender 2D, que vous maîtrisez parfaitement, donne des résultats étonnants. Je continue de compléter ma collection de Coeurs Vaillants et je dois en recevoir d’autres des anées 1936 et 1937. Si je repére d’autres constructions de CARTONVILLE, je vous les envoie.
PS : est-ce qu’une vue d’ensemble de la ville avec ses maisons ou édifices est réalisable avec bender 3d ?

Si tout va bien, vous devriez trouver deux planches supplémentaires en 1937:

N°13 du 28/03/1937 “Du travail pour les architectes de Cartonville” (un garage, une boutique et un abri d’autocar)
N° inconnu de 1937 : La gare du village C.V.

j’ai eu connaissance de ces pages par un site marchand qui se propose de vous en vendre des reproductions, apparemment sans en connaître l’auteur.

Il doit être possible grouper les maisons, sous réserve que la puissance et la mémoire de l’ordinateur soient suffisantes.

Le logiciel lui-même, Blender, est gratuit et open source. Le fontionnement est un peu confus, mais avec de la patience, on arrive souvent à s’en sortir. Il faudrait que je trouve moyen de transmettre les fichiers 3D originaux (format .blend), pour que chacun puisse les manipuler à sa guise.

Paul

J’ai finalement trouvé, en complétant ma collection de Coeurs Vaillants de l’année 1937, le fameux n°13 qui vous intéresse. Par contre, je n’ai pas trouvé la gare. Mais, comme il me manque encore 4 numéros de cette année, peut-être se cache-t-elle dedans ? En tout cas, j’aurais plaisir à voir ce que devient la planche ci-dessous avec votre transformations en 3D.

Voici donc l’épicerie, le garage et l’abri voyageurs:

J’aime beaucoup!

Il ne manque plus que la gare. Il y a un indice dans le texte qui indique qu’elle a été publiée avant ce découpage-ci.

Paul

Beau travail ! La ville se complète de plus en plus. Je n’avais pas repéré que la maison dont l’un des murs sert de support à des publicités était celle du dentiste. Pour la gare, si je calcule bien, ce serait le numéro 12 du 21 mars 1937. Je vais voir si je le possède ou s’il fait partie des quelques n°s qui me manquent. Finalement, les planches ont été publiées sur une durée d’un an : d’avril 1936 à avril 1937. Mais l’identité de l’auteur reste un mystère. Personne ne semble avoir de piste…

C’est vrai que les pages de la ferme et du garage ne sont pas signées. Mais les premières pages sont signées:
L’église est signée:
signatureeglise

La mairie et les écoles sont signées:
signatureecole

L’hostellerie et le boulangerie sont signées.
sugnaturehotel

Par contre, le presbytère n’est pas signé.
L’auteur de ces dessins est bien Maurice Cuvillier, sans aucun doute.

Paul

Je viens de regarder les n° 7, 8, 9, 10, 11, 12 et 13 de Coeurs Vaillants 1937 : pas de découpage proposée. Il me manque les n°1, 2, ainsi que 5 et 6. Peut-être que la gare se trouve parmi eux ?
PS 1 : J’ai inspecté aussi le reste de l’année dont j’ai tous les exemplaires. Rien non plus.
PS 2 : Merci pour ces preuves de la “patte” de Cuvillier dans la création de Cartonville.

Pour le plaisir des yeux, voici un autre découpage, paru dans Coeurs Vaillants n°15 le 12/04/1936
« Le départ de l’avion de transport en 1936 »

Il doit faire le pendant avec « Le départ de la diligence en 1836 » qui serait paru dans le n°10 ?
Si quelqu’un possède cette page, je suis preneur d’une reproduction.

Paul.

J’ai retrouvé ces deux découpages à réaliser :

  • Le départ de la diligence dans Coeurs Vaillants n°10 du 8 mars 1936 page 12
  • Le départ de l’avion de transport dans Coeurs Vaillants n°15 du 12 avril 1936 page 12
    Bonne transformation en 3D !

Bonjour

Voici donc le départ de la diligence en 1836. Merci pour le scan.

Et, à titre expérimental, voici Jeanne en prière à Domrémy, paru dans Coeurs vaillants du 10/05/1936.
Il s’agit d’un anaglyphe, à regarder en 3D avec les lunettes rouge oeuil gauche et et bleu-vert oeuil droit.

Paul

Bonjour.

Voici la réalisation du découpage du match de tennis, paru dans l’Almanach Vermot de 1930.

Si tout va bien, l’image devrait s’animer.
tennisanime3

Paul

L’image fonctionne bien en mouvement. Beau résultat !
PS : Est-ce qu’il est possible d’obtenir le même effet avec le tout premier découpage de cette séquence : le chien et le voleur ?

Bonjour

Voilà qui est fait:
AV1951-38animechienvoleurcumul

Joli, n’est-ce pas?

Il reste encore ceux du Journal de Bébé à faire.
Paul