165 : le chien sur le chariot

Le gag du chien qui monte sur un chariot pour ne pas marcher a été illustré par Cuvillier dans Lisette le 22 avril 1923:

:
puis dans Fillette le 25 juillet 1926

Ce gag est probablement bien plus anciens comme l’arroseur arrosé, le serpent à pattes, le passager clandestin dans la brouette,…

Nicolson l’a également dessiné pour Fillette en 1931 mais il est possible qu’il en ait fait un plus ancien parce que lui aussi recyclait beuacoup:

Il existe également une variante de ce gag avec un lapin qui échappe ainsi à des chasseurs ou à un prédateur:
Ici par Cuvillier le 17 février 1929 dans Lisette


ou par Nicolson le 20 octobre 1929 dans Fillette

Un autre lapin qui échappe au chasseur en montant sur un charriot, le 2 novembre 1924 dans Fillette signé Al. B

Al. B désigne le dessinateur Albert Briol. On trouve ses dessins dans CriCri ou Le Journal Amusant. Il a aussi réalisé des affiches pour le cinéma. Voilà les 2 sites que j’avais trouvés dans ma recherche du 7 décembre 2015 :
https://forum.wikibulles.org/t/cuvillier-et-le-petit-illustre/1000/1
J’ajoute ces 5 autres sites :

Merci, ma mémoire fout le camp, je n’arrivais plus à mettre un nom sur ce Al. B. Je n’ai jamais eu la mémoire des noms mais avec l’age ça ne s’améliore pas.
Heureusement ma mémoire visuelle fonctionne…

Ces problèmes de mémoire ne doivent pas être si graves vu le volume de vos découvertes !

J’ai bien envie de scinder les deux gags, et de placer un renvoi de l’un à l’autre.
Visuellement il y a cousinage, mais le ressort du gag n’est pas le même…

Autre version avec le chien (très proche de celles de Lisette et de Fillette) dans le n°7 de PIERROT du 14 février 1937. Le titre le rappelle « Un petit malin », « Un malin » et « Azor est malin ».

Encore une version de ce gag avec un chien un charriot et un vélo dans Fillette le 3 novembre 1940

Bien vu !

Retour des 3 pièces jointes illustrant uniquement le gag du chien sur le chariot.

n°93 de Lisette due 2 avril 1923 (page 2)

n°957 de Fillette du 25 juillet 1926 (page 11)

n°7 de Pierrot du 14 février 1937