30 : les buches baladeuses

Nouvel exemple de gag recyclé : les buches qui provoquent des ennuis. Première parution dans le n°147 de Guignol du 15 juin 1930. Le gag est sur deux pages et comportent 10 dessins dont les 5 premiers sont en couleur. Deuxième parution dans l’Epatant n°1249 du 7 juillet 1932 (page 10) sous le titre « Une baignade tragique ». L’histoire comporte toujours 10 dessins (sans couleur), mais ils sont resserrés et agencés sur 3 lignes. Seul changement notable : le personnage principal n’a plus ni moustaches, no barbiche.