Fripounet édition R et édition U

#1

Bonjour les amis

Je termine un dossier sur l’origine des publications Fleurus, dont Fripounet.
On sait que le 1er janvier 1962, l’Union des Oeuvres repositionne ses titres.
Fripounet et Marisette devient le journal des filles et garçons de tous milieux (ville et campagne) de 8 à 11 ans.
Il y a 2 éditions : 4 pages sur les 24 sont spécialisées (rural ou urbain).
Ces éditions sont repérées dans un cercle, en bas à gauche de la couverture.



Le dernier numéro en ma possession avec cette mention est le N°26 de 1964.

J’ai deux questions :

  • d’après vos archives, quel est le dernier numéro avec la mention “U” ou “R” ?
  • quelqu’un pourrait-il me prêter ou m’échanger un numéro de l’édition “U”, que je puisse comparer avec le même numéro “R” ?
    Je n’ai que des éditions rurales, manifestement plus répandues, et je voudrais bien savoir quelles sont les pages concernées par la distinction.

Merci de votre aide
Jean-Michel

0 Likes

#2

Je possède des numéros de Fripounet de l’année 1964 (45 sur les 53 parus). Je vais y jeter un coup d’oeil (pour l’instant, j’ai surtout dépouillé ceux des années 1946 à 1950, d’où mon ignorance de cette diversification dans la politique d’édition du groupe Fleurus).

PS : j’ai aussi 50 exemplaires des n° de l’année 1965.

0 Likes

#3

En relisant d’anciens numéros de la Revue “Collectionneur de Bandes Dessinées”, j’ai trouvé dans la rubrique “Du côté d’à présent” (page 10), la mention de la disparition de 2 magazines du groupe Fleurus : Triolo et Fripounet en 1993.
La revue “Fripounet et Marisette” (devenu Fripounet en 1969) aura donc connu 48 années d’existence : de 1945 à 1993.
PS1 : je n’ai pas vu beaucoup d’informations sur la revue “Infos Junior” qui a succédé à Triolo et Fripounet.
PS2 : dans Wikipédia vue ce jour, il est écrit : “En 1969, l’hebdomadaire devient Fripounet et paraît jusqu’à nos jours”. Manifestement, les mises à jour font défaut.

0 Likes

#4

La même généalogie de ces revues est reprise dans le (petit) article du journal Libération (du 21 août 1998) consacré à la disparition de René Bonnet qui avait créé Fripounet et Marisette.


0 Likes

#5

Autre article : celui du Figaro du 22 juin 2006 qui explique comment sont nées les éditions du Triomphe avec la réédition des aventures de Fripounet et après la réaction de René Bonnet.
PS : je ne savais pas que René Bonnet avait quitté Fripounet en 1968 après avoir été “remercié” (comme dit le journal).


0 Likes

#6

Les “remerciements” n’ont pas touché que René Bonnet… Pensez à Claude Dubois, à Roger Bussemey et d’autres. Le pire, c’est que René Bonnet avait créé le personnage de Fripounet et qu’il a été honteusement viré alors que l’hebdomadaire a bien entendu gardé son titre… Il en a été très affecté (il en parle dans un article ou dans un livre qui lui est consacré). Les autres aussi d’ailleurs. Naturellement comme dans tous les autres cas (Tintin, Pif, etc…), cette reprise en main destinée à “moderniser” le magazine et à attirer de nouveaux lecteurs s’est soldée par une énorme baisse de qualité et à plus ou moins long terme par la mort du journal : les gestionnaires, financiers, comptables, etc… comprennent rarement les lecteurs, contrairement à leurs affirmations péremptoires !

0 Likes

#7

Le numéro 27 de 1964 n’a pas de rond jaune, le numéro 26 semble donc le dernier à l’avoir…

0 Likes

#8

Je confirme ce que dit Bernardq : à partir du n°27 et après, il n’y a plus de rond jaune avec “U édition” ou “R édition”. Mais pour l’année 1964, je possède 2 n° avec les 2 versions. Il s’agit des n°23 (4 juin 1964) et 24 ( 11 juin 1964). Pas de différence à l’exception de l’avant-dernière page (p.23) où, dans la version U, l’histoire est celle de “Alain, Nicole et Cie” et dans la version R, on trouve “Catherine et Jean-Luc”.
jean-Michel parle d’un cahier de 4 pages spécialisées au début. J’ai l’impression qu’en 1964, cette “spécialisation” s’était réduite à une seule page. Il faudrait regarder les n° de l’année 1962.

PS : pour 1964, voici le détail jusqu’au n°25. Les n°1 à 8 et de 8 à 11 sont avec le logo “R édition”. Les n°16, 19, 20, 21 sont avec le logo “U édition”. Le n°22 avec “R édition”. Les n°23 et 24 sont dans les 2 versions. Le n°25 porte le logo “R édition”.








0 Likes

#9

Suite pour le n°24 dans ses version U et R.








0 Likes

#10

Merci pour ces scans.

Je confirme, venant de recevoir le N°50 ce 1963, que j’ai donc maintenant dans les deux versions.

Dans l’édition rurale, en p.23, le résumé dit : “Au village, Catherine, Jean-Luc et leurs amis sont décidés à répandre la joie autour d’eux”.
Il s’agit donc bien d’une page à connotation rurale, dans cette édition “R”.
Pendant ce temps-là, dans l’édition urbaine, Alain et Nicole ont un projet de théâtre, en ville…

0 Likes

#11

D’accord. Mais est-ce qu’en 1962, il y avait ce cahier de 4 pages dont vous parliez dans votre analyse ?

0 Likes

#12

Non, dans ce numéro la seule différence est cette page 23. Je pense que les 4 pages dont il est question ont existé au début. Une idée progressivement abandonnée, sans doute en raison du rapport intérêt/coût de l’opération…

0 Likes