Henri GUESDON

Voici quelques éléments sur la vie et les oeuvres de l’abbé Henri GUESDON ( ? - 1962) qui a fondé la revue Coeurs Vaillants et animé le mouvement qui porte ce même nom avec les abbés Gaston Courtois et Gabriel Bard. Il a été abbé de l’église Saint-Pierre de Montrouge et a rédigé des romans sous le pseudonyme de Pierre Rougemont.
Bien que l’on connaisse peu de choses de sa vie, on peut trouver des informations sur 4 sites :

Début d’inventaire de ces livres ou brochures :

  • Le trésor du corsaire, drame en 4 actes en 1926, éditions de La Vie au patronage, 40 pages.
  • Nous autres, on a des principes en 1930, 40 pages, format 11 x 15 cm
  • La flèche noire en 1933, collection Coeurs Vaillants, Librairie L’Ecole, 191 pages.
  • La dame blanche en 1934, 189 pages, Office Générale des Oeuvres (OGEO). Réédité en 1951 dans la collection Jean-François.
  • Les matches de Ferdinand en 1934, collection Coeurs Vaillants, Office Générale des Oeuvres, 190 pages.
  • Le combat de chaque jour en 1936, 62 pages, format 15 x 12 cm. il a été réédité en 1938, en 1942 et en 1946.
  • Les derniers matches de Ferdinand en 1937, collection Coeurs Vaillants, OGEO, 168 pages.
  • Le message de notre chef en 1939. Collection Haut les Coeurs, OGEO, 172 pages.
  • Le noël de l’ogre suivi de Jolicoeur et Sansmerci en 1945, collection Feu et Flamme n°10, 15 pages, format 12 x 15,5 cm. Réédité en 1948 avec le n°7.
  • Le trèfle rouge en 1947, collection Coeurs Vaillants, 103 pages, format 22 x 14 cm, édition Fleurus. Co-écrit avec Jean Delancray.
    Réédité en 2012 aux éditions Saint-Rémi.
  • Ohé les gars ! en 1947, collection Coeurs Vaillants n°3, 114 pages, format 21,5 x 13,5 cm,
  • Histoires sur le talus en 1947, collection Coeurs Vaillants n°4, 103 pages.
  • L’étoile rouge en 1947, collection Fleurus, édition Boulord, 118 pages. Pièce en 4 actes co-écrite avec Jean Delancray.
  • Coeurs Vaillants d’autrefois en 1947.
  • Message dans la forêt en 1948 avec J. Guidoni.
  • Le puits qui chante - Le fils du sachem en 1948, collection Histoire et Joie n°30, 20 pages.
  • Le page de César ou les dieux sont morts en 1948, collection Histoire et Joie n°35, 24 pages.
  • Lettre à Grand’mère en 1948, collection Feu et Flamme n°`10, 15 pages, format 11,5 x 15 cm.
  • Le veau d’or est enfin assis en 1948, collection Feu et Flamme n°12, 15 pages, format 12 x 15,5 cm.
  • Le Grand soir, celui du départ en colonie en 1948.
  • Fantômes rue de Fleurus dans le n° anniversaire de Coeurs Vaillants de mai-juin 1949
  • Le signe sur le sable en 1950, Illustrations de Robert Rigot, collection Jean-François, 125 pages, édition Fleurus et Gautier-Languereau.
    Format 14,5 x 18,5 cm. Réédité en 1999.











Suite…











Suite…











Suite…